La langue de ma muse

Depuis longtemps déjà,

ma muse s’amuse à me susurrer des mots d’amour

dans sa langue que je ne comprends guère.

Aveugle et sourd en mon royaume,

Je hume pourtant la vie qui sourd de terre

Résurgence têtue, impassible aux tourments

de la surface agitée des êtres en mouvement.

Tehima_groupe_desert_petit
             Surface agitée des êtres en mouvement (crédit photo: Frank Lalou)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s