Joyaux

Sur cette route qui serpente

Je divague à l’âme.

Une pierre bleue scintille

au tréfonds de moi-même

Et Illumine d’un éclat étrange

les cavernes d’Ali Baba qui, j’en suis le premier étonné

Tapissent mon intérieur du reflet de leurs joyaux.

lune
Dans la caverne d’Ali Baba

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s