Nostalgie de la lumière

Debout sur cette place
Que j’ai tant aimée
Flotte un parfum d’absence
Presque oublié.
Douleur légère et gracile
Le manque me taraude
Et me perce à jour.

Beth a la nostalgie du Un (crédit calligraphie: Frank Lalou)


Une fois ajouré
De toutes mes ouvertures
Je brille de mille feux
Fines dentelles de peine
Qui m’effleurent à peine.



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s