Esprit poli

J’ai suivi les instructions:

Au réel rugueux j’ai poli mon esprit,
Puis je me suis lavé dans l’onde claire.
Patiemment, j’ai attendu.

Réel rugueux

La nuit nous a couvert de ses cheveux de jais.
Dans l’angle mort, suspendue à son fil
L’araignée se tenait coite.

Au matin, je me suis éveillé et j’ai vu:
La splendeur irradiante venue des monts lointains
La douceur du jardin, la clameur de la ville.

Et le souffle ténu qui me dit: VIS !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s